5 idées reçues sur le métier de prothésiste ongulaire (et ce qu’il en est vraiment)

soin-des-mains-en-hiver
Comment prendre soin de ses mains en hiver ?
5 février 2019
faux-ongles-en-gel
Gel, capsules, résine : tout ce que vous devez savoir sur les faux ongles
5 mars 2019
Montrer tout
missions-prothesiste-ongulaire
Rate this post

Le métier de prothésiste ongulaire, ou de styliste ongulaire, souffre encore de nombreuses idées reçues. Mais connaissez-vous vraiment les missions et les spécificités de cette profession dans le domaine de l’esthétique ? Voici 5 préjugés dont vous devriez vous débarrasser sur le métier de styliste ongulaire.

Idée reçue n° 1 : prothésiste ongulaire et manucure, un seul et même métier

Non, les prothésistes ongulaires et les manucures n’exercent pas le même métier ! Si leurs missions peuvent se ressembler, jusqu’à se confondre dans certains cas, la nature des prestations varie d’une profession à l’autre. Alors que la manucure s’occupera principalement du soin de vos mains, une prothésiste ongulaire se concentre sur leur mise en beauté. Et si cette dernière peut également contribuer au soin de vos ongles, puisqu’elle s’assure de leur bonne santé avant de réaliser ses prestations, ses missions ne remplacent pas celles d’une manucure : elles se révèlent plutôt complémentaires.

Idée reçue n° 2 : les prothésistes ongulaires s’occupent exclusivement de la beauté des mains

Oui, vous pourrez aussi confier vos ongles de pieds à votre prothésiste ongulaire ! Car celle-ci ne s’occupe pas seulement des ongles de vos mains. Elle pourra également réaliser une pose de vernis semi-permanent, un joli nail art ou une manucure russe sur vos ongles de pieds. Et pour parfaire votre look en été, pourquoi ne pas adopter des mises en beauté mains et pieds assorties ?

Idée reçue n° 3 : les prothésiste ongulaires réalisent seulement des poses de gel

Le métier de prothésiste ongulaire ne saurait se résumer à la pose de faux ongles en gel. Du diagnostic initial de vos ongles à la dépose du gel, en passant par le remplissage, la french manucure ou encore la manucure russe, les prestations de votre styliste ongulaire peuvent être diverses et variées. Elle pourra en outre vous proposer des mises en beauté sur mesure, en créant pour vous un nail art unique.

Idée reçue n° 4 : le métier de prothésiste ongulaire est accessible à tous

C’est entièrement faux : pour exercer une activité de prothésiste ongulaire de façon officielle (comprenez de façon légale), il faut disposer d’une certification spécifique. Celle-ci peut s’obtenir au cours d’un CAP en soins esthétiques et corporels, ou bien par le biais d’un organisme de formation agréé. Quel que soit le parcours de formation retenu, votre prothésiste ongulaire doit donc avoir obtenu un titre enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour prendre soin de vos ongles.

Idée reçue n° 5 : le métier de prothésiste ongulaire s’exerce uniquement en institut

S’il est possible d’exercer le métier de prothésiste ongulaire dans un institut de beauté ou un spa, de nombreuses stylistes ongulaires décident également d’ouvrir leur propre salon. Enfin, certaines d’entre elles vous proposeront leurs prestations à domicile, dans le confort de votre salon privé, pour vous fournir une qualité de service haut de gamme. Pour résumer, le métier de prothésiste ongulaire peut revêtir mille facettes, avec un seul et unique objectif : sublimer vos mains et vos pieds tout au long de l’année !

Vous souhaitez faire appel à une prothésiste ongulaire certifiée à Toulouse ? Je me déplace dans le centre-ville, mais aussi à Balma et dans la région toulousaine pour réaliser votre pose d’ongles en gel ou votre nail art personnalisé : contactez-moi pour obtenir de plus amples renseignements !

eget suscipit Praesent leo. commodo Praesent consectetur libero